La motivation pour apprendre

S’il est un point sur lequel, digitaux ou pas, tous les formateurs sont d’accord, c’est bien celui de la motivation. Parfait. Les stagiaires aussi. Une évidence sur l’action d’apprendre en quelque sorte. Pour retenir, pour progresser, pour se développer et avancer dans son parcours, il faut bien sur un objectif. Mais il faut surtout la motivation pour apprendre. Envoyer un module e-learning aux stagiaires, comme on enverrait les stagiaires en formation, car il faut le faire, n’a pas de sens. Et en matière d’apprentissage, donner du sens est fondamental. Alors d’où vient la motivation pour apprendre et comment la susciter et l’entretenir ? En présence comme à distance.

La motivation pour apprendre

Sans emprunter, dans un premier temps l’aspect pédagogique, toutes les études démontrent que de nombreuses personnes ont la motivation pour apprendre. Toutefois un ouvrier a deux fois moins de chance qu’un cadre d’accéder à la formation. De même pour un salarié d’une petite entreprise. Même très motivés leur fréquence d’accès à la formation est plus de deux fois inférieure à celle d’un salarié d’une grande entreprise. Or parler de motivation pour traiter la question de l’engagement en formation induit nécessairement l’idée que le salarié est le principal décideur de sa formation. En réalité, l’engagement en formation n’est pas assujetti à la seule volonté du salarié, mais, au contraire, est dépendant de caractéristiques totalement indépendantes de la motivation pour apprendre.

Pédagogiquement parlant la motivation est un facteur déterminant de réussite. A distance ou pas. La motivation pour apprendre se décline autour de 3 critères :  la direction, l’intensité et la persistance. En ce sens, elle est considérée comme un « effort ». La direction, comme son nom l’indique, consiste à donner du sens à la formation. A quoi cela me servira en pratique. Pour ce qui est de l’intensité, ce sentiment est justement renforcé par celui de proximité. Dit autrement puis je atteindre cet ou ces objectifs ? On voit bien là où se situe la distance en réalité. Enfin reste la persistance. Celle qui consume l’effort. Comment augmenter, maintenir, la durée de la motivation pour apprendre ? En augmentant les feed-back ou en faisant prendre conscience des acquis et de la progression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réseaux Sociaux

Tactileo 2017 by Maskott

© 2017 Tactileo by Maskott - All rights reserved