Vittascience facilite l’accès des élèves à la programmation

Pour faciliter l’accès des élèves à la programmation en Python, Vittascience a conçu un outil permettant l’interfaçage avec Scratch. Scratch étant un outil de programmation par bloc ne nécessitant pas de connaissance syntaxique en langage de programmation.

L’enjeu de la programmation au 21ème siècle

La programmation est une compétence majeure du 21ème siècle, car au-delà de l’écriture d’un programme, il s’agit de comprendre notre interaction avec toutes les machines, téléphones et objets connectés nous entourant.

Il est primordial que les jeunes n’aient pas l’impression que des procédés « magiques » soient à l’œuvre derrière les outils numériques qui les entourent, au risque de ne plus les maîtriser et de subir plutôt que de profiter des évolutions technologiques actuelles et à venir.

On peut dégager quatre « niveaux » de programmation :

  1. Débutant : Transfert d’un programme déjà réalisé par l’enseignant. Objectif : observation et
    compréhension de la pensée computationnelle (notamment les notions de base que sont les
    variables, instructions conditionnelles, boucles et fonctions)
  2. Intermédiaire : Programme à trou à compléter. Objectif : premières manipulations d’un
    programme, changements des valeurs de variables ou conditions pour se familiariser.
  3. Avancé : Programmation visuelle par bloc. Objectif : maîtriser la rédaction d’un programme
    d’un point de vue logique (la syntaxe n’entre pas en jeu dans les blocs).
  4. Expert : Programmation textuelle en Python. Objectif : maîtriser un langage de
    programmation complet utilisé dans toutes les industries modernes.

Nouveaux programmes

La réforme du Collège a introduit il y a maintenant plusieurs années la programmation et l’algorithmique, notamment au travers de la programmation visuelle par blocs (dont l’exemple le plus célèbre est Scratch).
Les enseignants de technologie et mathématiques sont au premier plan de cette entrée dans l’informatique.

La nouvelle réforme du Lycée, qui prend effet à la rentrée 2019, suggère l’apprentissage d’un langage textuel, plus complexe et plus complet que les blocs. Le langage Python (version 3 ou +), libre et gratuit, a été retenu pour sa simplicité d’usage, l’étendue de ses applications, sa stabilité et sa communauté.

Les enseignants de SNT, NSI, mathématiques et physique-chimie sont les plus affectés par ces changements, et doivent pour la plupart se former pour être opérationnels dès cette année scolaire.

L’interface Vittascience, outil tout-en-un pour la programmation

Vittascience a pour objectif de transmettre le goût des sciences et du numérique aux jeunes.
Pour cela, la startup conceptrice de kits pédagogiques a décidé de développer une plateforme numérique, afin d’accompagner les enseignants et leurs élèves dans la programmation.

L’outil disponible sur la plateforme s’adapte du primaire au lycée, grâce à la traduction d’un langage par bloc comme Scratch (niveau primaire et collège) à un langage textuel comme Python (niveau lycée).
L’ambition de cette plateforme est de démystifier et rendre accessible le numérique au plus grand nombre.

 
Trois interfaces sont proposées actuellement, couvrant la majorité des usages en classe : une pour les cartes ArduinoTM, une pour la carte micro:bit et une pour Python sans carte électronique.
Voici un lien de démonstration de cette dernière interface : vittascience.com/python/

Les outils développés par Vittascience sont également disponibles au sein de Tactileo, ce qui permet de créer des séquences pédagogiques complètes mêlant contenu, questionnaires et interface de programmation.

N’attendez pas pour tester les modules de ce parcours Vittascience :

Prise en main de l’interface Vittascience – Microbit
Afficher du texte sur un écran LCD avec micro:bit / Arduino
Programmation d’une station météo avec micro:bit / Arduino

 

Léo Briand

Co-fondateur et Président – Vittascience


La plateforme d’apprentissage numérique Tactileo héberge un large éventail de ressources numériques
Découvrir les BRNE


Découvrez le témoignage passionnant d’une enseignante sur les Banques de Ressources Numériques pour l’Éducation (BRNE).

Voir le témoignage

Phygital learning


Entre formation présentielle et distante, entre la présence physique et digitale, il y a le Phygital learning.

Voir la conférence vidéo

[ Webinaire ]

L’adaptive learning est ce qu’on appelle un buzzword dans le domaine de la formation digitale mais parlons-nous tous de la même chose ?

Revoir le webinaire


Réseaux Sociaux

© 2019 Tactileo by Maskott - All rights reserved