emotional learning

Emotional learning ou ancrage émotionnel

Il est souvent entendu et lu en matière de pédagogie que la répétition est l’acte fondamental, si ce n’est indiscutable de l’apprentissage. Faire, refaire et encore faire pour retenir. Répéter un geste, une attitude, un comportement favorise l’acte d’apprendre. Une approche valable pour les savoirs simples. Quand il s’agit de compétences plus complexes elle est fausse.

L’emotional learning

Si en matière d’apprentissage se souvenir est une condition nécessaire, elle n’est pas suffisante. En effet la seule vraie question qui se pose derrière cette certitude, est la suivante : a -t-on besoin de répéter pour retenir ? En d’autres termes apprendre par cœur est-il apprendre ? L’emotional learning nous indique que non. En effet chacun sait, au travers de ses différentes expériences de vie que ce n’est pas le cas. Oui, parfois il suffit d’une seule fois. Si on prend l’exemple d’un enfant qui se brûle en mettant sa main sur une plaque brûlante, il est évident que cette unique fois suffira pour retenir… la leçon. D’ailleurs, l’avez-vous refait depuis ? C’est en réalité ce qu’il se cache derrière l’emotional learning.

Premier point, tout le monde, adulte, enfant, homme, femme, cadre, employé, directeur grand compte, bref, l’Homme est par nature un animal émotionnel. Or l’émotion est comme une encre :  un marqueur. Plus l’apprenant est chargé en émotions, plus il y a d’encre potentielle et plus il est facile « d’ancrer » les savoirs et les compétences.

Second point, à quoi bon faire répéter des activités qui, pour certains apprenants, ne font pas sens. Dans ce cas précis, la répétition devient en réalité une perte de motivation, justement source d’apprentissage.

Enfin troisième point, apprendre par cœur n’est pas apprendre. Il faut faire la différence entre connaitre un savoir et l’utiliser en situation, c’est-à-dire une compétence, un savoir en action. Aussi pour favoriser cette dimension, plusieurs techniques pédagogiques (à distance ou en présence) sont possibles : multiplier les activités collectives et collaboratives qui génèrent de l’échange ; implémenter du tutorat et/ou de l’évaluation entre pairs ; favoriser les mises en situation d’action ou multiplier les postures, les rôles, via la gamification par exemple… Ces techniques pédagogiques font d’ailleurs appel à l’emotional learning.

Réseaux Sociaux

© 2022 Tactileo par Maskott - tous droits réservés

Réseaux Sociaux

Tactileo 2017 by Maskott

© 2017 Tactileo by Maskott - All rights reserved