La digitalisation en chiffres

Ce sont l’ISTF et e-doceo qui l’annoncent dans leur livre blanc : Les chiffres 2017 du digital learning. En résumé, le digital, mixant la présence et la distance, progresse dans une grande majorité des structures. La digitalisation en chiffres s’exprime principalement avec ceux inscrits dans les budgets des financiers de la formation. Lire à ce sujet “Le ROI du digital Learning” sur ce blog. Ainsi la réforme de la formation professionnelle n’y est pas pour grand-chose. Mais il est clair que les services RH ne se privent pas de réussir à diminuer le coût de la formation. Et si c’est pour un meilleur apprentissage : alors c’est forcément gagnant- gagnant.

La digitalisation en chiffres

7%. Voilà la progression de la digitalisation en chiffres dans les 400 structures sondées. Même si via le blended learning progresse – 40% des entreprises faisaient uniquement du présentiel. 26% désormais – le présentiel en mode unique a encore de beaux restes devant lui (35%). C’est d’ailleurs sûrement à cet effet (pédagogique bien sûr) que le digital s’y infiltre aussi à son tour. Car, toujours selon cette étude, « 67% des organismes de formation ne proposent que du présentiel à leurs clients. »

Autre tendance majeure que nous évoquions justement à propos du tutorat dans ces dispositifs : la formation devient multimodale. « Une souplesse synonyme d’efficacité puisqu’elle permet d’agir sur tous les fronts afin d’engager au maximum les apprenants. » Dit autrement, la digitalisation en chiffres explose par la multiplicité des modalités disponibles. Ainsi elle permet à l’ingénierie pédagogique d’adapter le dispositif au regard des contraintes et des objectifs. Financiers comme pédagogiques.

Comme évoqué, la présence d’un dispositif d’accompagnement reste le vecteur de réussite des apprenants. Selon l’étude, avec + 53% d’efficacité grâce au tutorat, « Près d’un apprenant sur deux ne va pas jusqu’au bout de sa formation s’il n’est pas accompagné. » Et de rappeler que, digital ou pas, c’est le formateur qui anime l’outil. Et pas l’inverse. D’ailleurs à ce sujet, la classe virtuelle est sans nul doute, l’outil le plus plébiscité. Et de préciser à l’occasion qu’ « un LMS qui l’intègre nativement est un réel atout ». Rappelons que certains outils très efficaces et gratuits existent aussi.

Pour en terminer de manière plus qualitative, l’étude pointe 2 éléments. Pour le moins contradictoires avec les tendances pédagogiques du moment comme les Cours en Ligne Ouverts à Tous (Mooc). En effet, « l’expérience sociale de la formation est un élément d’engagement peu mis en avant par les apprenants ». Ce qui explique le second point : une volonté clairement exprimée de parcours (ultra) personnalisés. Par rapport aux contenus bien sûr.  Mais aussi à SON expérience utilisateur.

Réseaux Sociaux

© 2022 Tactileo par Maskott - tous droits réservés

Réseaux Sociaux

Tactileo 2017 by Maskott

© 2017 Tactileo by Maskott - All rights reserved