Qu’est-ce qu’un LMS ?

Le LMS s’est imposé dans le domaine de la formation depuis plusieurs années, et est devenu quasiment incontournable cette année. Que se cache-t-il derrière cet acronyme, et comment expliquer un tel succès ?

Que signifie LMS ?

LMS est l’acronyme anglais pour Learning Management System, qui se traduit en français par plateforme de gestion des apprentissages. Il s’agit d’un logiciel qui assure à la fois l’hébergement et la diffusion de contenus pédagogiques, ainsi que la gestion des apprentissages (sessions d’apprentissages, formateurs, apprenants).

Le terme anglais est utilisé à travers le monde, y compris dans des pays comme la France où le secteur est dynamique. Pour autant, d’autres dénominations sont employées et désignent le même type de technologie. Les plateformes e-learning, les FOAD (formation ouverte et à distance), les environnements numériques de travail ou d’apprentissage reposent tous sur les LMS.

Les premiers acteurs du secteur de LMS existent depuis le début du 21e siècle : Moodle en Australie et Maskott en France, acteurs numéros 1 respectivement dans les domaines universitaires et académiques, ont été lancés en 2002 et 2004.

Pourquoi utiliser un LMS ?

De nombreux LMS sont apparus depuis, ce qui traduit un besoin prégnant pour les formateurs et enseignants de s’appuyer sur les outils numériques. Ce besoin est multiple.

Une des préoccupations principales est celle de gagner en efficacité et en temps dans la gestion des apprentissages. Les technologies de l’information et de la Communication (TIC) sont désormais répandues dans tous les domaines, dont celui de la formation. Par exemple, les résultats sont rentrés, parfois transmis dans un système informatique pour être transmis aux diverses instances concernées. La principale voie de communication est désormais électronique. Aussi, réduire la part du papier dans l’administration de la formation permet d’éviter la retranscription d’informations. L’automatisation des tâches répétitives permet de décharger le formateur afin qu’il puisse se concentrer sur ses tâches de formation.

Au-delà, les LMS permettent d’impliquer différemment et souvent davantage les apprenants dans leurs formations. Les plateformes de gestion des apprentissages permettent de mettre en avant toutes les modalités pédagogiques (active, interrogative, démonstrative, expositive) aisément.

Enfin, un autre besoin qui pousse les formateurs à se tourner vers des LMS est celui de créer des formations à distance. Réduction des coûts, augmentation des effectifs d’apprenants, public ciblé plus large, vitrine pour l’organisme de formation, … Autant de bonnes raisons de développer une offre d’apprentissage à distance, sans compter l’impossibilité ou les difficultés de mener des formations en présentiel qui sont apparues au cours de l’année 2020.

Sur le long terme, le déploiement d’un LMS permet de renforcer l’attractivité des formations en présentiel. L’organisme de formation Blueconcept met ainsi à disposition des stagiaires et des formateurs tablettes et tableaux interactifs liés à leur LMS Tactileo.

Que fait-on avec un LMS ? Quelle différence avec un LCMS ?

Le LMS est un outil de gestion de la formation. Un LMS est avant tout un outil d’organisation et de diffusion de ressources pédagogiques pour mettre à disposition des apprenants du contenu de formation et enregistrer

Le LCMS (Learning Content Management System) ou outil auteur est l’outil de création des contenus. Il est généralement intégré au LMS facilitant ainsi la compatibilité entre les ressources pédagogiques numériques produites et la plateforme d’apprentissage.

Le LMS a une fonction d’hébergement, de gestion et de diffusion des ressources pédagogiques multimédias, le LCMS permet en plus de créer ces ressources.

Un LMS permet de concevoir vos parcours de formation, et aussi d’en avoir un suivi, plus ou moins poussé selon la plateforme utilisée (temps passé, résultat vrai ou faux, accès aux réponses fournies, …).

L’importance du choix du LMS

Ainsi, bien que tous les LMS présentent les mêmes fonctionnalités de bases, l’ensemble des critères de différenciation pousse chaque organisme de formation à évaluer ses priorités pour faire un choix.

Les critères à prendre en compte sont donc les suivants :

Qualité de l’outil auteur intégré : en fonction de ses ambitions pédagogiques, le formateur peut avoir besoin d’un maximum d’outils à sa disposition pour être en mesure de faire ce qu’il veut, et ne pas suivre des modèles préexistants.

La qualité du design et de l’expérience utilisateur. Dans cette optique de faciliter la tâche des apprenants et des formateurs, la plateforme choisie doit convenir ergonomiquement et esthétiquement au public créant et suivant les formations. À la fois pour faciliter la prise en main et le mettre dans les meilleures dispositions.

Rapidité de déploiement : l’un des objectifs d’une plateforme LMS est de gagner du temps. La rapidité de la transition est un élément majeur dans le choix. Pour une transition rapide, les plateformes disponibles en SaaS (Software as a Service) sont à privilégier, car déployables immédiatement.

La solidité technique de la plateforme : l’objectif d’une plateforme LMS est de fournir aux apprenants et aux formateurs un espace disponible n’importe où et n’importe quand. Avoir une attention particulière sur la fréquence des mises à jour, bogues et maintenance permet de s’assurer une utilisation sereine.

De même, la protection et la sécurité des données doit être assurée. Toutes les données de votre organisme de formation transiteront par ce logiciel, vous devez donc être en mesure de lui faire confiance.

Le LMS n’est plus une option pour la formation

Le LMS fait désormais partie du vocable de la formation. Ces logiciels de gestion des apprentissages font monter les formateurs en compétence et délivrent une formation répondant à tous les besoins. La richesse de l’offre et des produits proposés permet à tous les secteurs, même les plus appliqués, d’envisager leur utilisation.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

Paul ROUVELLOU

Maskott
Le Digital Learning est bien plus qu’une histoire de plateforme !

Réseaux Sociaux

© 2022 Tactileo par Maskott - tous droits réservés

Réseaux Sociaux

Tactileo 2017 by Maskott

© 2017 Tactileo by Maskott - All rights reserved